18 avril 2019

Notre team 2019

Nos ambassadeurs Français

  • icon
Camille PIC

Camille PIC

Auteure & Responsable Comm Digitale
Métier
Auteure & Responsable Comm Digitale
Nombre de vélos et modèles
Pour la route : LIV Avail Advanced Pro 1, LIV Langma Advanced Pro 0. Pour le gravel : LIV Brava SLR. Pour la piste : un pignon fixe customisé. Pour la vie de tous les jours : un vieux Peugeot vintage.
Discipline(s) pratiquée(s)
Route & Gravel
Nombre et durée de sorties par semaine
4 à 5. Avec du hometrainer en semaine et de la sortie longue (>3H) pendant les week-ends.
Pratiquant depuis
2015
Pilote / Cycliste préféré
Pauline Ferrand-Prévôt / Warren Barguil
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le vélo prend énormément de place dans ma vie (et dans mon appartement). Je roule tous les jours pour aller au travail, je passe mes week-ends à me balader dans le Pays Basque en route ou en gravel, et mes soirées se passent souvent sur Zwift. En plus de tout ça, mon compagnon est également un cycliste passionné et il a co-fondé la seule entreprise de coursiers à vélo du Pays Basque, donc autant vous dire qu’on vit vélo !

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

J’ai souvent roulé en VTT enfant en complément de mes entrainements en ski, puis j’ai recommencé à faire du vélo en vivant à Paris lorsque j’ai découvert le pignon fixe comme moyen de transport pour remplacer le métro.
À cette même époque, je faisais pas mal de la course à pied et j’ai décidé de me mettre au triathlon. J’ai donc acheté mon premier vélo de route et j’ai eu un un vrai coup de coeur pour ce sport. J’ai donc rapidement lâché la natation et le running, pour ne plus faire que du vélo.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur : Mon voyage au Japon en 2019. Des routes magnifiques, une culture incroyable et de super belles rencontres. J’ai eu envie de repartir à la minute où je revenais en France.
Le pire : L’ascension du Col de Burdincurutcheta au Pays Basque. Avec ses 20km d’ascension dont 3km à 11% que je n’avais pas vu venir. J’ai pleuré de rage en arrivant en haut.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

J’espère pouvoir donner envie à davantage de femmes de se mettre au vélo quelque soit leur niveau et leur pratique.
Grâce à Probikeshop j’ai monté mon premier vélo par moi-même (mon pignon fixe), j’ai participé à des courses de dingue (Paris-Roubaix, Le Granfondo Ventoux Baumes de Venise) et j’ai appris pas mal de trucs en mécanique vu que je commande maintenant mes pièces moi-même.
Pourtant, je ne suis pas une grande athlète ni une super mécano, mais j’adore apprendre et j’espère à montrer que n’importe qui peut faire ce que je fais !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Je rêve d’un biketrip dans le désert des Bardenas avec mon compagnon.

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Je roule pour explorer.

  • icon
Damien RIGONDEAUD

Damien RIGONDEAUD

Photographe
Métier
Photographe
Nombre de vélos et modèles
3: Orbea Orca Aero, Standert Triebwerk, Cannondale R500
Discipline(s) pratiquée(s)
Cyclisme
Nombre et durée de sorties par semaine
Aléatoire en fonction du boulot 1 à 2, minium de 2 heures par sortie
Pratiquant depuis
2010
Pilote / Cycliste préféré
Greg Van Avermaet
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Une très grosse place, Je travaille comme photographe avec des équipes cyclistes, (Delko Marseille Provence actuellement) et quand je ne suis pas dans leurs roues pour les photographier, j’essaye de prendre mon vélo pour me faire plaisir.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

C’était en juillet 1985, j’avais 7 ans, je passais les vacances chez mes grands parents à la campagne, et ma grand-mère regardait le Tour de France. Je restais avec elle, absorbé par la télévision, je regardais, je questionnais ma Mamie en essayant de comprendre ce qui se passait. Ce dont je me rappelle c’est que c’est un français qui remporte le Tour, Bernard Hinault ! Oui j’ai vu un français remporter le Tour de France !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir c’est un trajet Paris pour la normandie, Port en Bessin pour être très précis. Environs 300km de selle, avec des potes, nous sommes partis très tôt le matin pour arriver la nuit tombée. Des fringales, des ravitos dans des cafés de petits villages magnifiques. Un diner à base de crêpes salées et une bonne grosse bière en arrivant à destination pour fêter cette aventure d’un jour que nous avons appelé « The Longest Day »!
Le pire, l’étape du Tour 2017, parti très (trop) vite, explosion dans l’Izoard… J’ai bien cru ne jamais voir la ligne d’arrivée.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une façon et un bel outil pour partager ma passion avec ma communauté et mes amis.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Partir sur les routes avec un petit groupe de potes, pour aller visiter d’autres pays.

  • icon
Alexis SCHNEIDER

Alexis SCHNEIDER

Influenceur - Entrepreneur
Métier
Influenceur – Entrepreneur
Nombre de vélos et modèles
Un vélo, un Focus Izalco Max
Discipline(s) pratiquée(s)
Cyclisme sur Route
Nombre et durée de sorties par semaine
Deux à trois sorties de quelques heures par semaine
Pratiquant depuis
2012
Pilote / Cycliste préféré
Peter Sagan
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Je suis un passionné de cyclisme sur route et amoureux de la montagne, j’ai eu la chance de découvrir de magnifiques endroits à vélo un peu partout en Europe au cours d’une multitude de voyages très enrichissants. Le vélo est mon outil qui me permet de découvrir le monde. Je partage cette passion depuis deux ans sur mon Instagram, où je m’applique à trouver les plus belles places afin de prendre de superbes photos et de les partager ensuite. Ma communauté ne cesse de grandir et les gens apprécient beaucoup ce que je fais.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Ma passion pour le vélo a réellement commencé en 2010, gravement malade, il y avait un vélo d’appartement à hôpital, j’en ai fait dès que je pouvais pour me « maintenir » en forme. Rétabli après deux ans de galère, en 2012, j’ai acheté mon premier vélo de route et j’ai commencé doucement à sillonner les routes d’Alsace et cela ne s’est jamais arrêté.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir à vélo a été mon premier voyage dans les Alpes en juin 2015 avec un groupe d’amis cyclistes. Le premier jour le Col Agnel était au programme et le lendemain une sortie de plus de 140km avec l’ascension du Galibier, je me suis surpris moi-même en réussissant à aller au bout de ces deux sorties, la semaine était parfaite et nous avons terminé notre séjour par une ascension de l’impressionnant Mont Ventoux. Tous mes voyages à vélo sont de très bons souvenirs que ce soit dans les Vosges, les Alpes Françaises, les Pyrénées, les Alpes Suisses, les Dolomites. Mon pire souvenir est une chute où j’ai complètement cassé mon vélo.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Cela signifie que mon travail commence à porter ses fruits. Être ambassadeur du leader français de la vente en ligne de vélos et accessoires, est une sorte d’accomplissement. C’est génial de voir que les photos de mes différentes sorties sont maintenant partagées sur votre réseau. Le fait de pouvoir tester de nouveaux produits si on le souhaite tout au long de la saison est très intéressant. Rencontrer d’autres personnes qui partagent la même passion est aussi un plus.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Mon rêve serait d’organiser un voyage et de découvrir la Norvège à vélo ! Le but de ce voyage serait de collecter des fonds pour une association qui me tient à cœur.

Milan KOLASA

Milan KOLASA

Jeune sapeurs-pompiers
Métier
Jeune sapeurs-pompiers
Nombre de vélos et modèles
Enduro ibis ripmo
Discipline(s) pratiquée(s)
VTT
Nombre et durée de sorties par semaine
4 sorties par semaine
Pratiquant depuis
10 ans
Pilote / Cycliste préféré
Loic bruni
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Toute ma vie.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Gràce à mon kiff pour les sports extrêmes.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur quand je termine 3ème à la DH des Orres, et le pire ligaments croisés.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Un plaisir de rentrer dans cette grande famille.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Mon rêve serait de vivre de ma passion.

  • icon
Nicolas LUQUE

Nicolas LUQUE

Vendeur Technicien Cycle
Métier
Vendeur Technicien Cycle
Nombre de vélos et modèles
VTT trial INPULSE / VTT DH CUBE Two 15 / VTT enduro CUBE stéréo C62 / VTTAE CUBE 160 HPC 625
Discipline(s) pratiquée(s)
Trial / enduro / DH
Nombre et durée de sorties par semaine
2
Pratiquant depuis
25 ans
Pilote / Cycliste préféré
Andrew Lacondeguy pour son style et sa technique
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Une trèèèèès grande partie ! C’est la passion de ma vie donc dès que j’ai un créneau de libre….FEU !!

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Mon père trialiste moto depuis longtemps m’as initié au vélo trial ! Dés l’age de 3 ans je passais des bûches de bois avec mon petit vélo 12 pouces ! J’ai attaqué les compétitions à l’age de 7 ans et tout de suite les premiers podiums sont arrivés… Je n’ai plus lâché les podiums et compétitions pendant 15 ans et ensuite j’ai bifurqué dans un sport où j’ai pu connaître les sensations de vitesses que je n’avais pas en trial : Le VTT descente ! Et pour pouvoir rouler toute l’année et partager avec les copains pendant le ride j’ai pris un VTT enduro !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur est forcément la saison où j’ai toute les compétitions sur la coupe de France Expert de trial et où j’ai pu finir en apothéose par gagner les championnats de France !
Le pire souvenir est une blessure en fin de saison… Ligaments croisés, de long mois d’arrêt et de rééducation : difficile moralement de tout stopper !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

L’occasion de connaître un peu plus la « famille » Probikeshop. Je suis fier de faire un peu partie de cela et super content de pouvoir pratiquer dans les meilleurs conditions et pouvoir partager ma passion aux autres !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Le prochain défi sera de chopper le plus de Kom dans ma région avec mon nouveau VTTAE !! Hahaha

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Arrête de rester glander devant ton PC, prends ton bike dans le garage et va t’éclater avec tes potes !!

Raphaël GAUDIN

Raphaël GAUDIN

Assistant communication
Métier
Assistant communication
Nombre de vélos et modèles
DH Radon Swoop 200 2016 – Enduro Electrique Lapierre AM600 Carbone – Dirt Dartmoor Two6Player 2017 montage à la carte
Discipline(s) pratiquée(s)
DH – Freeride – Enduro – Dirt
Nombre et durée de sorties par semaine
1 sortie DH par week-end / 1 à 2 sorties dirt ou enduro en semaine
Pratiquant depuis
5 ans pour la DH / 1 an pour l’enduro / 3 mois pour le dirt
Pilote / Cycliste préféré
William Robert !!!!!!!
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

J’organise ma vie en fonction du vélo ! À tel point que j’ai décidé de poursuivre mes études dans le commerce du sport. En semaine, après le boulot, je profite du beau temps pour aller décompresser en dirt ou en enduro. L’hiver arrive, tant mieux, car Weride aussi ! Sinon le week end, c’est sortie DH obligatoire…

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Dès mon plus jeune âge, j’ai été attiré par les sports de glisse, quels qu’ils soient. La DH, avec toute l’adrénaline qu’elle procure, a très vite occupé une place de choix !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Je n’ai pas vraiment de meilleur souvenir mais de manière générale, ce que je préfère dans ce sport, ce sont les week-ends de ride entre potes.
Pour le pire, je pense direct à ma première «  »vrai blessure » » en vélo, un fracture du Radius en Février cette année, suite à une mauvaise chute en freeride. 2 mois et demi de plâtre, 4 mois sans vélo, j’ai cru devenir fou dans mon canapé devant Netflix ! Mais bon, 1 fracture en 6 ans de pratique, je pense m’en tirer relativement bien !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est ma deuxième année en tant qu’ambassadeur Probikeshop, et c’est quelque chose de très important pour moi. Cela m’a permis de pouvoir allier ma passion à mon métier, puisque je viens d’intégrer la société pour mes études en alternance.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

J’en ai beaucoup trop d’idées dans ma tête en ce moment !! Le problème, c’est que les voyages, les tricks et les énormes sessions entre potes se bousculent dans ma tête … Je crois bien que je vais devoir combiner les 3 :p

Alexis RIGHETTI

Alexis RIGHETTI

Rider
Métier
Directeur régional dans la publicité
Nombre de vélos et modèles
1 GT Force Carbon pro… très upgradé !
Discipline(s) pratiquée(s)
Vélo de montagne, freeride
Nombre et durée de sorties par semaine
1 sortie par semaine d’environ 8 heures (mais bien fatigante, croyez moi !)
Pratiquant depuis
27 ans
Pilote / Cycliste préféré
MacAskill. Quelle créativité !
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

C’est le point de conjonction de plusieurs passions : la montagne, le sport extrême et la vidéo.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Au début j’étais plutôt skieur de pentes raides. Peu à peu, je me suis mis à pratiquer le vélo de la même façon qu’on pratique le ski « Freeride », avec l’objectif de réaliser une ligne de descente en haute montagne. Maintenant, je pratique beaucoup plus le vélo que le ski, voire le vélo à la place du ski, en hiver, sur des sommets enneigés !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur souvenir est la descente à VTT du Pic Carlit, un sommet majeur des Pyrénées, à 2900 m, jamais descendu. Car d’en bas, cela semblait strictement impossible d’y mettre une roue… La sensation d’accomplissement a été totale, avec en plus des conditions au top à la toute fin de l’automne ! Le pire : un hiver où je me suis fait prendre en vélo en pleine montagne par la nuit, dans la neige qui s’enfonce jusqu’à la taille, avec des températures de -40°C, plus de batterie sur les téléphones et des heures de galère épuisantes… J’ai failli y rester ce jour là !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

La fierté de représenter officiellement un shop où j’ai passé des dizaines de commandes de pièces ces dernières années, en tant que simple client, évidemment ! De plus, de par ma pratique, l’équipement est au centre : tout doit être absolument fiable en haute montagne, les poids sont optimisés au gramme près… Bref, choisir les bons équipements est fondamental. Et Probikeshop, qui offre ce choix immense d’équipements est du coup également fondamental !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

On devait aller en…. Iran, mais le projet a du être annulé ! Du coup, on étudie quelques 4000 à réaliser à vélo dans les Alpes… Et du encore plus haut ailleurs dans la monde, pour début 2021 du coup.

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

« Je ne fais pas du vélo en montagne, je fais de la montagne à vélo. »

  • icon
Théo DAUMAS

Théo DAUMAS

Reponsable SAV
Métier
Reponsable SAV
Nombre de vélos et modèles
3 vélos: un Dirt, un Route et mon vélo principal d’enduro : Yéti SB5.5
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro principalement, mais aussi de la DH, du BMX/DIRT et de la Route
Nombre et durée de sorties par semaine
3-4 sorties par semaine, environ 10h.
Pratiquant depuis
Depuis environ 13 ans !
Pilote / Cycliste préféré
Bruni et Pierron me font bien rêver sur les WC de DH, et Bryceland ou Fairclought pour le style de fou !
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Je fais du vélo 12 mois dans l’année, ma voiture est choisie en fonction de mon vélo, je bosse pour une boite de vélo et j’ai plus un rond grâce au vélo. Je dirais que j’aime ça haha.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Tout d’abord avec mon père en Bretagne ou je découvre le plaisir de la randonné en vélo. Puis bien plus sérieusement dans mon premier club de vélo, le VSCB, ou je commence le Trial puis la Descente. C’était la meilleure formation possible pour faire de l’enduro ! Aujourd’hui ce qui me fais le plus plaisir c’est d’être vraiment entraîné et en forme pour donner le meilleur de moi même en course, ça donne des sensation de dingue quand le chrono est bon et que j’ai réussi des passages de folie en spéciale !!!

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Un souvenir très récent, quand je casse mon cadre la veille du trophée des nations à Finale Ligure. Au final c’est aussi un de mes meilleur souvenir, puisque mon pote Ulysse à réussi à faire venir son vélo en Italie pour me le prêter, j’ai fais la course et on a terminé 3ème avec mon équipe, c’était dingue.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est plus qu’un partenariat, c’est une famille et des gens passionnés. Quand tu te sens en confiance et à l’aise avec un partenaire c’est une relation super intéressante qui donne souvent un résultat positif. Pour moi c’est 100% plaisir, alors merci !!!

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Je suis allé à Whistler en 2016, et je rêve tous les jours d’y retourner. Cette année c’est la bonne je me refais une saison entière en coupe du monde yahhhhhhh

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Rapide, je suis rapideeeee #FlashMcQueen

Nos ambassadeurs Espagnols

Alberto MURILLO

Alberto MURILLO

Consultant
Métier
Consultant
Nombre de vélos et modèles
1 vélo, un Orbea Rallon R4. Il a déjà quelques années, mais il se bat encore bien.
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro old school (quelques Freeride et Trial)
Nombre et durée de sorties par semaine
Je sors tout le week-end autant que je peux. Normalement toute une matinée. Toujours avec des amis. Et quelques pauses occasionnelles en milieu de semaine de temps en temps.
Pratiquant depuis
1978, j’avais 3 ans et un tricycle, ha ha … ou 1991 avec les premiers VTT qui sont arrivés en Espagne.
Pilote / Cycliste préféré
Brett Tippie. Il s’est fait des sacrées descentes, j’aurais bien aimé pouvoir faire de même. En plus il est super sympa et déconneur.
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Il faut réussir à faire matcher compétition, travail et famille. Un équilibre pas simple à trouver, mais très sain.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Depuis que je me souviens, j’ai toujours eu un vélo. J’ai toujours aimé faire du vélo. De la classique BH des années 70 – 80 au vélo d’Enduro, en passant par toute la gamme des VTT. Le vélo est pour moi synonyme de liberté, de nature et de défis constants à surmonter et le prétexte idéal pour sortir avec des amis et s’amuser en montagne.

  1. En trois mots, que ressentez-vous lorsque vous montez sur le vélo ?

La tranquillité. Ok, c’est juste un mot. J’en ajouterai d’autres… Déconnexion des soucis et connexion totale avec la montagne, avec le vélo comme une extension du corps.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

J’ai beaucoup de bons souvenirs, mais comme je suis bien obligé d’en choisir qu’un : alors, je dirais il y a quelques années, le jour où je suis arrivé au Puigmal (2913 m, dans les Pyrénées) avec le vélo à l’épaule, après avoir surmonté de terribles rafales de vent, survécu à un froid de canard et tout ça dans des conditions de visibilité nulle (franchement, quel jour on avait choisi pour la sortie !!). La descente qui en est suivi jusqu’au sanctuaire de Nuria et Queralbs fut vraimen épique.
Le pire souvenir est une chute dans laquelle je me suis tordu le cou et j’ai eu un pincement qui m’a déclenché une douleur terrible au bras. Je pensais l’avoir cassé en deux. À ce jour, j’ai encore les séquelles de cette chute sur mon dos. C’est dur, mais bon, c’est bien pour cela que l’on dit que c’est un « sport à risque », ah ah ah…

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une opportunité pour moi de rencontrer d’autres « fous » comme moi et de partager ma passion. À travers mes photos et vidéos publiées dans les réseaux sociaux j’essaie de transmettre l’essence pure et les sensations du VTT Enduro, une manière très particulière de concevoir le cyclisme et la montagne.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Un voyage épique dans un des paradis de l’Enduro que la planète nous met à disposition. Que ce soit proche ou bien dans l’autre coin du monde : les Pyrénées, La Palma (aux Îles Canaries), Madère, Canada, Utah… Qui ne demande rien, n’a rien… comme on dit ! Et, si le voyage se fait avec un bon groupe de potes, alors là c’est le top du top !

Marta ÁLVAREZ

Marta ÁLVAREZ

Coach personnel
Métier
Coach personnel
Nombre de vélos et modèles
Trois: Wilier cento10, Berria Mako 8 et Orbea Terra
Discipline(s) pratiquée(s)
Route, gravel et VTT
Nombre et durée de sorties par semaine
En moyenne de 3 à 4 sorties, quelques heures en semaine et 3 à 4 heures le week-end.
Pratiquant depuis
2 ans
Pilote / Cycliste préféré
Coloma
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Indispensable car c’est ma façon de me déconnecter et de me vider la tête. Je sors pour renouveller mon énergie et oublier les problèmes.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

C’est grâce à mon amie Lorena Isasi, qui m’a invité pour des vacances à Castellón et a loué un vélo pour escalader le désert des palmiers. Nous ne nous somme plus quittées depuis.

  1. En trois mots, que ressentez-vous lorsque vous montez sur le vélo ?

Liberté, déconnexion et bonheur.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur : la joie d’avoir terminer et immortaliser ensemble notre première participation à La Quebrantahuesos avec mon amie Lorena ; on le refait cette année. Le pire : c’est lors de ma première chute en VTT dans une course d’orientation, je me suis éjectée du vélo et j’ai eu un peu peur.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une opportunité incroyable dont je suis très fière de faire partie. C’est aussi un moyen de transmettre et de partager avec d’autres fous du vélo cette passion qui nous est propre.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

La Pilgrim 2019.

Angel MEDINA

Angel MEDINA

Entrepreneur
Métier
Entrepreneur
Nombre de vélos et modèles
3 vélos ; YT CAPRA 29″ Enduro, YT CAPRA 27.5″ Enduro et SCOTT VOLTAGE Dirt
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro. Et DH pendant la saison.
Nombre et durée de sorties par semaine
De 2 à 3, le matin et occasionnellement toute la journée en groupe ou seul.
Pratiquant depuis
Depuis que j’ai pu monter sur un vélo.
Pilote / Cycliste préféré
De Cedric Gracia à Perico Delgado
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Après la famille et les amis, le vélo prend toute la place, des loisirs et du travail.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Depuis que je suis petit. L’été chez mes parents avec mes amis on allait là où on ne nous voyait pas et on allait se jeter dans la piscine avec nos vélos… Jusqu’à aujourd’hui.

  1. En trois mots, que ressentez-vous lorsque vous montez sur le vélo ?

PASSION, DÉCOUVERTE ET LIBERTÉ. Le vélo est pour moi un moyen de découvrir des lieux, des gens, des expériences, des limites physiques et mentales…

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur, le jour où j’ai pris la première route avec mon fils. Partager sa passion, enseigner ses valeurs et inculquer un mode de vie sportif à l’une des personnes que vous aimez le plus et qui fait de vous le plus heureux et fier des papas !
Le pire, aucun ne m’a particulièrement marqué, bien que les os cassés ne soient pas agréables. La blessure la plus désagréable, qui n’était pas la plus gênante, était une fracture au pied. Quand je me suis tordu la la cheville sur une plaque de glace. C’était douloureux, mais le pire, c’est la durée de mon rétablissement, en pensant que ça n’allait jamais se rétablir complètement. Le découragement mental est le pire ennemi, plus grand que l’aspect physique de la blessure.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Cela signifie la promotion et la diffusion du cyclisme, ainsi que la fidélité et l’investissement avec les médias numériques, humains, fournisseurs et économiques dans les amateurs de toute discipline du cyclisme, #BikeshopAddict.
C’est un programme INCROYABLE, ORIGINAL et GÉNÉREUX. Un exemple à suivre.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Un voyage en Enduro, par étapes, seul avec la maison sur le dos. Je voudrais le faire d’abord comme une expérience en Espagne, dans des zones aussi peu connues que la Sierra de Grazalema en passant par le parc naturel des Alcornocales pour finir à Tarifa dans le parc naturel du détroit. Ce n’est pas facile parce qu’en Espagne, il y a peu d’encouragement pour le VTT le long des sentiers des parcs naturels, qui ne sont normalement pas entretenus, nettoyés ou signalés.

Clara CENDOYA

Clara CENDOYA

Enseigante
Métier
Enseignante
Nombre de vélos et modèles
En ce moment, j’en ai trois Kona, un Campillo et deux Process 153, un 27,5″ et un 29″.
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro et DH
Nombre et durée de sorties par semaine
Pendant l’année scolaire, je sors au moins les week-ends et jours fériés 😉 J’essaie de sortir le plus possible. Les itinéraires que nous avons l’habitude de faire varient entre 1 heure et demie et 4 heures. Toujours en groupe.
Pratiquant depuis
Environ depuis 2008
Pilote / Cycliste préféré
Miranda Miller
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Je ne peux pas imaginer de loisirs sans vélo, il occupe donc une place très importante. Nos vacances, nos week-ends, tournent autour – je suis même surpris de ne pas penser au vélo quand je suis occupé ailleurs !

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Ma passion pour le cyclisme a commencé par hasard, comme alternative à l’équitation, un sport que j’ai pratiqué en compétition et que j’ai dû abandonner pour des raisons de santé. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir le charme de la montagne de vélo, à la recherche des plus belles ascensions pour profiter pleinement des descentes passionnantes… Et pourquoi ne pas le reconnaître ? Les fantastiques bike-park avec leurs agréables remontées mécaniques. 🙂

  1. En trois mots, que ressentez-vous lorsque vous montez sur le vélo ?

Liberté, adrénaline et bonheur.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Il m’est très difficile de choisir un seul moment sur le vélo comme le meilleur, car beaucoup ont été inoubliables… Nos fantastiques voyages, les courses que nous avons partagées, les itinéraires quotidiens… Mais peut-être que je garderais les défis surmontés, grâce au soutien et aux conseils de mon partenaire d’aventure, mon partenaire Fernando. 🙂

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est l’occasion de montrer que le vélo est un mode de vie, de pouvoir transmettre tout ce que ce monde me donne et comment tout le monde peut en profiter de la même façon, ainsi que de partager ses expériences avec d’autres passionnés de ce sport.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Continuer à profiter chaque jour comme je le fais maintenant et bien sûr à évoluer et à m’améliorer le plus possible !

  • icon
Cristian ARROYO

Cristian ARROYO

Programmeur CNC
Métier
Programmeur CNC
Nombre de vélos et modèles
Deux ; Specialized Sworks Tarmac Sl6 Disc y Specialized Sworks Epic HT
Discipline(s) pratiquée(s)
Route et VTT
Nombre et durée de sorties par semaine
5/6 sorties et environ 15/20 heures par semaine.
Pratiquant depuis
2000
Pilote / Cycliste préféré
En ce moment, Enric Mas
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

La place qu’il occupe… disons oui, tout sans aucun doute. C’est quelque chose qui occupe de nombreuses heures, et me comble de plus en plus dans tous les domaines, du pédalage à tout ce qui m’entoure ce monde.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

La passion est née en 2005, lorsque j’ai commencé à faire ce qui était alors de la folie : Pedals de Foc Non Stop. 225kms de VTT, avec plus de +6000m positifs. Maintenant ce n’est pas si fou, mais dans ces années-là c’était un vrai défi, j’ai tellement aimé l’expérience, le mélange des moments, et les sensations… que me voilà, des années plus tard, toujours accroché aux deux roues.

  1. En trois mots, que ressentez-vous lorsque vous montez sur le vélo ?

Liberté, agressivité, satisfaction.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Eh bien, il y a beaucoup de meilleurs moments, mais il y en a aussi de mauvais ! Mais ceux dont je me souviens beaucoup sont ceux qu’on oublient pas. Parmi eux, l’ascencion pour la première fois des sommets dont j’avais le plus rêvé : le Galibier, et surtout le colossal Stelvio.
Et si vous me permettez d’ajouter un autre moment, la fin de deux des éditions de Pedals de Foc Non Stop.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Eh bien, l’occasion de me connaître un peu. J’aimerais porter votre images, et celle des autres « marques » avec lesquelles je travaille, mais surtout apporter mon grain de sable à ce projet. Aider à toucher plus de gens et montrer que le vélo peut devenir un mode de vie.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Le Tour du Mt Blanc, une randonnée cycliste sur route qui se déroule en juillet, dans les Alpes….. un peu folle.

Nos ambassadeurs Italiens

  • icon
Giovanni PROSPERI

Giovanni PROSPERI

Entrepeneur
Métier
Entrepeneur
Nombre de vélos et modèles
5: Course Racing, Course Vintage, VTT, Cyclocross, vélo fixie
Discipline(s) pratiquée(s)
Vélo de Course
Nombre et durée de sorties par semaine
6/7 sorties de ca. 5h
Pratiquant depuis
2 ans
Pilote / Cycliste préféré
Gino Bartali
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le vélo joue un rôle primordial dans ma vie.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Un jour que je m’ennuyais, j’ai vu mon vieux vélo, j’ai fait un tour avec et je suis tombé amoureux !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir : la première fois que je suis arrivé jusqu’à la mer à vélo. Je n’a pas de mauvais souvenirs, même pas les chutes.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une belle récompense pour le travail accompli.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

L’Adriatic Marathon, une compétition ultracycling de 1200 km.

  • icon
Simone MESCOLINI

Simone MESCOLINI

Employé
Métier
Employé
Nombre de vélos et modèles
3 vélos : Cannondale Evo Hi-Mod Team, Cannondale Scalpel et Cannondale Flash 26″
Discipline(s) pratiquée(s)
Route, VTT et bientôt Gravel 😉
Nombre et durée de sorties par semaine
4 / 5 sorties
Pratiquant depuis
Je roule depuis toujours. Quand j’étais petit pour le plaisir ; quand j’étais adolescent le vélo était le meilleur moyen de transport et aujourd’hui le cyclisme est ma passion.
Pilote / Cycliste préféré
Vincenzo Nibali
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Juste après la famille et le travail. Et si un jour, le vélo devient ma profession il n’occupera plus la troisième place.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

J’ai toujours eu un certain intérêt pour le vélo et le cyclisme mais je ne l’ai pas forcément cultivé. J’ai commencé à faire quelques sorties en VTT sans prétention et, peu à peu, j’ai commencé à chercher à augmenter la difficulté pour me défier et voir jusqu’au je pouvais aller. Et là, la passion pour le cyclisme m’a vraiment absorbé. J’ai eu la chance de trouver une excellente compagnie et depuis je n’ai plus arrêté de rouler.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir est une sortie au Mortirolo avec un ami qui n’est plus parmi nous malheureusement. Je n’a pas de mauvais souvenirs. Il faut toujours voir le meilleur en chaque sortie. Même la sortie la plus nulle ou la moins amusante a quelque chose de positif à nous apporter.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est une super opportunité de développement. Ce n’est pas tous les jours que je peux collaborer avec une entreprise de ce calibre et être en contact avec des interlocuteurs si professionnels. Ça me motive et me pousse à produire des contenus toujours meilleurs et originels.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

En ce moment, je suis à fond sur le Gran Fondo de Rome, avec l’espoir de récolter les fruits de mes entraînements de cet été et de réussir à faire un beau reportage photo sur l’événement. En 2019, j’espère passer beaucoup de temps dans les Dolomites. 🙂

Mirco DI FEBO

Mirco DI FEBO

Employé
Métier
Employé
Nombre de vélos et modèles
Cannondale System Six 2019
Discipline(s) pratiquée(s)
Vélo de Route
Nombre et durée de sorties par semaine
4 à 5 sorties, environ 300km par semaine
Pratiquant depuis
3 ans
Pilote / Cycliste préféré
Cycliste historique Marco Pantani et cycliste actuel Vincenzo Nibali
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

La première place. Le vélo est un mode de vie, le vélo est tout pour moi !

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Au début, comme tous les enfants, j’avais l’habitude de faire du vélo pour le plaisir, mais ensuite, en grandissant, j’ai commencé ma carrière de motard ! Des années plus tard, j’ai décidé d’abandonner la moto pour me consacrer à 100% au cyclisme. J’ai ouvert un compte Instagram où je partage des photos et des vidéos avec mes followers. Le cyclisme est le plus beau sport du monde !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir est la participation à mon premier Granfondo, vraiment excitant ! Le pire souvenir ? Je n’en ai pas de vrai ou peut-être oui… la casse du derailleur à 100 km de la maison.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Probikeshop est le référence pour chaque cycliste ! En tant que grand client, j’ai admiré votre marque et j’ai vu Probikeshop comme une référence. Aujourd’hui, porter votre tenue me rend fière et me fait prendre conscience d’avoir si bien fait jusqu’ici ! Je suis vraiment heureux et excité d’être dans votre équipe !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Mon prochain défi sera le 14 avril quand je participerai au Granfondo de Florence ! Quant à mon rêve, j’en ai beaucoup mais l’un de tous est de pouvoir voir en direct une des étapes du Tour de France.

Nicolò BERTOLOTTI

Nicolò BERTOLOTTI

Moniteur VTT
Métier
Collaborateur d’une société de design et moniteur de VTT
Nombre de vélos et modèles
2 vélos – Canyon Strive et Canyon Stitched
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro et Dirt jumping
Nombre et durée de sorties par semaine
2 à 3 sorties par semaine de 1 heure + sorties plus longues le week-end (demi-journée)
Pratiquant depuis
4 ans
Pilote / Cycliste préféré
Dans le contexte italien, les frères Lupato, Alex et Denny, que j’ai eu l’occasion de rencontrer et avec qui j’ai eu le plaisir de faire une descente ensemble. Sur la scène internationale, j’admire beaucoup le Belge Martin Maes. J’adore son style et il a gagné la coupe du monde de DH… un mythe !
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Que serait la vie sans un vélo ? Je ne veux pas y penser.
Il est définitivement en tête du classement!

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

C’est une passion que j’ai cultivé depuis mon enfance et que j’ai malheureusement perdue au fil des ans. Heureusement un ami est venu à mon secours et m’a ramené sur le droit chemin… dès lors, c’est une passion infinie !

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Livigno…. des lieux magnifiques, des vues à couper le souffle, des sentiers immergés dans la nature.
Je n’ai pas de souvenir particulièrement négative… peut-être que le pire remonte au 2018, course à Pogno, sentier Rasco 2000… beau, un de mes favoris, je conduis bien toute la course et je glisse le dernier virage avant la ligne d’arrivée… vous pouvez imaginer !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une occasion fantastique d’apporter ma contribution en testant des produits innovants et en donnant mon avis. Une façon de promouvoir Probikeshop dans la communauté des bikers !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Mon rêve dans le tiroir s’appelle Whistler… J’espère y passer des vacances.

  • icon
Simone VIANA

Simone VIANA

Trader
Métier
Trader
Nombre de vélos et modèles
3 Specialized Sworks Epic, Canyon Exceed et Giant TCR Advanced SL
Discipline(s) pratiquée(s)
VTT et Route
Nombre et durée de sorties par semaine
5 sorties, 9/10 heures par semaine
Pratiquant depuis
2011
Pilote / Cycliste préféré
Peter Sagan
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Certainement une place très importante, il vaut mieux ne pas faire de classement !

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Elle est née enfant quand à retour de l’école je me collais devant la télé pour regarder les exploits de Marco Pantani au Tour d’Italie et puis au Tour de France. Temporairement mise de côté pendant les années universitaires, elle est revenue plus forte que jamais une fois les études terminées. En plus du vélo de course, j’ai commencé avec la VTT en m’approchant lentement du monde des courses, d’abord XC et puis ces dernières années Granfondo. Maintenant, j’aime alterner les deux disciplines en participant à quelques-uns des plus beaux Granfondo sur route et VTT.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir est la participation à l’Étape du Tour en juillet dernier à Annecy, France. Une course merveilleuse et difficile qui a été un grand défi pour moi. Il vaut mieux oublier les mauvais souvenirs.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Je suis honoré d’avoir été choisi comme Ambassadeur et je ferai de mon mieux pour diffuser les valeurs et la passion pour le cyclisme de Probikeshop. Le partenariat #Iamprobiker sera un grand soutien pour ma saison de compétition.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Le rêve est de participer à une édition de la Haute Route.


Nos ambassadeurs Team Staff

Christelle BERNARD

Christelle BERNARD

Category Manager
Métier
Category Manager
Nombre de vélos et modèles
2 vélos route et 1 VTT : Cube axial c62, vélo MAssi et pour le VTT vélo Lapierre Xcontrol 310
Discipline(s) pratiquée(s)
Route principalement et VTT occasionnel
Nombre et durée de sorties par semaine
2 à 3 sorties entre 2 et 4 heures
Pratiquant depuis
32 ans
Pilote / Cycliste préféré
Julian Alaphilippe
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le vélo fait partie de mon quotidien tant au niveau de mon travail en semaine que de la pratique le weekend dans le but de décompresser, d’aller chercher le dépassement de soi et de découvrir des paysages.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Ma passion pour le vélo est né de mon enfance à force de regarder le Tour de France avec mon grand-père et de faire mes premières sorties avec un club formateur.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Mon meilleur souvenir : participation aux championnats de France sur Piste sur l’épreuve de vitesse. Le pire : finir une course de VTT avec quelques côtes de fêlées.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Partager ma passion, donner envie de pratiquer aux débutants et partager mes expériences sur les tests produits.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Mon prochain rêve est de faire la vélo route qui relie Roscoff à Biarritz.

Pauline BLUSSET

Pauline BLUSSET

Category Manager
Métier
Category Manager
Nombre de vélos et modèles
3 vtt Kona, 1 vélo de route Cervélo, 1 vélo de route Ridley
Discipline(s) pratiquée(s)
Vélo de route, VTT, course à pied
Nombre et durée de sorties par semaine
2 sorties vélo par semaine et 4 sorties course à pied
Pratiquant depuis
Depuis 12 ans pour le VTT et depuis 1 an pour le vélo de route
Pilote / Cycliste préféré
Pauline Ferrand-Prévot et Julian Alaphilippe
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Une place importante depuis peu car je prends de plus en plus de plaisir à aller rouler ! Que ce soit en vtt ou vélo de route.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

En tant que pratiquante course à pied j’ai dans mon cercle d’amis proche beaucoup d’amis qui se sont mis au triathlon ce qui m’a permis de tester avec eux et de m’y mettre.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

J’adore découvrir de nouveaux paysages grâce au vélo ! Et le pire c’est quand je me suis fait renversée par une voiture qui n’a pas marqué le stop !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Un honneur de mettre en avant un site internet proche de ses clients qui oeuvre pour offrir les meilleurs produits aux meilleurs prix !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Le prochain rêve est de partir en vélo et en famille jusqu’en Suède.

Nicolas VIGOUROUX

Nicolas VIGOUROUX

Animateur d'équipe
Métier
Animateur d’équipe
Nombre de vélos et modèles
SCOTT Genius LT ; COMMENCAL Absolut
Discipline(s) pratiquée(s)
All-Mountain ; Enduro ; Pumptrack
Nombre et durée de sorties par semaine
1 à 2 sorties de 2 à 4h
Pratiquant depuis
depuis 23 ans
Pilote / Cycliste préféré
Cam Mc Caul
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le vélo est une passion que j’ai la chance d’allier avec mon travail. Entre les sorties, le boulot, ma curiosité à apprendre de ce milieu si vaste… Je dois dire que le vélo occupe une place quasi quotidienne dans ma vie.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Mon père, qui est pratiquant vélo / moto, m’a transmis le virus du deux roues très jeune. Ma passion s’est vraiment révélée au club de BMX race de Pont-Évêque à l’âge de 9 ans… Excellente école

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur ce sont toutes ces belles personnes que j’ai croisé grâce au vélo, que ce soit dans les bons comme dans les mauvais moments.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une chance d’élargir ma pratique du vélo, de tester du beau matos, d’échanger avec des passionnés et de véhiculer ma passion à travers les couleurs de Probikeshop.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Continuer à me faire plaisir à chaque sorties, sans blessures !

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Enjoy!

Valentin CALLET

Valentin CALLET

MTB Category Manager
Métier
MTB Category Manager
Nombre de vélos et modèles
Vélo de descente : CAVALERIE Falcon ; Vélo d’enduro CUBE Stéréo 150 C:68 ; Vélo de Dirt : CANYON Stitched 360
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro / Descente / Dirt (pumptrack et piste BMX)
Nombre et durée de sorties par semaine
Entre 3-4 sortie par semaine et en moyenne 2h la semaine et des demis journées le Weekend
Pratiquant depuis
Depuis tout petit je suis sur un vélo, après en compétition très jeune également avec le cylocross
Pilote / Cycliste préféré
Amaury Pierron bien sur !
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Une place relativement importante, en terme de sport pour la forme physique et mentale, mais également l’avantage de pouvoir allier passion et travail !

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo

Depuis tout petit j’ai toujours été sur un vélo, et oui, en tant que campagnard c’était le seul moyen de transport. 😉 Avec le temps j’ai prit goût à la pratique en général et aux pratiques un peu plus poussées. La découverte de la descente a créé un déclic et depuis ce temps là je roule en compétition.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Pratiquant ma passion au quotidien, tous mes souvenirs sont bons. Cependant accrocher une plaque n°4 sur le vélo m’a apporté une grand satisfaction.
Par contre le pire fut ma blessure en 2016. Cela a prit 2 ans avec peu de vélo et de sport. Maintenant tout est rentré dans l’ordre et l’envie de rouler est décuplée !

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Un partenariat avec Probikeshop est une opportunité hors normes de rouler beaucoup plus qu’avant ! Merci à Probikeshop de me faire encore confiance cette année pour que je puisse représenter la marque. Ce partenariat m’aide pour l’organisation de projets ainsi que pour l’assistance sur les courses. De plus j’ai la chance de tester de nouveaux produits ce qui me permet de pratiquer à fond ma passion, surtout de pouvoir représenter et donner de la visibilité aux marques et produits.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Je dirais participer à la Sunn Epic Enduro en terme de défis !

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Garder cette persévérance et rouler autant que possible!

Roberto CRISTOFOLI

Roberto CRISTOFOLI

Conseiller Technique
Métier
Conseiller Technique
Nombre de vélos et modèles
5: Yess BMX World Cup XXXL, Focus Sam C Pro, Trek Ticket S, Cannondale CAAD 9, Haro BMX SDV2
Discipline(s) pratiquée(s)
BMX, Enduro, 4X
Nombre et durée de sorties par semaine
4, 2-3h (entrainement bmx ou sortie enduro)
Pratiquant depuis
2001
Pilote / Cycliste préféré
Kyle Bennett, Brandon Semenuk
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le vélo est depuis longtemps ma plus grande passion et pendant quelque année ça a été aussi mon job.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo

J’ai toujours aimé faire du vélo, des sauts et des wheelies. Quand j’étais petit je jouais au foot mais de qu’il y avait un peu de temps j’étais sur mon VTT.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Ma première victoire au Championnat d’Italie est surement mon meilleur souvenir. Le pire c’est d’avoir loupé la qualification pour les JO.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est une occasion de vivre a plein ma passion pour le vélo avec plein d’avantages et d’événements intéressants.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Progresser en VTT pour participer a des courses Enduro.

Daniel BATTISTI

Daniel BATTISTI

Rédacteur Web
Métier
Rédacteur Web
Nombre de vélos et modèles
MERIDA One Sixty et PEUGEOT la randonneuse de 1973
Discipline(s) pratiquée(s)
All-Mountain, Enduro
Nombre et durée de sorties par semaine
2 sorties / 3h par sortie
Pratiquant depuis
25 ans
Pilote / Cycliste préféré
Matt Hunter
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Le VTT fait parti intégrante de ma vie, je travaille dans le vélo, mes WE et mes vacances sont consacrés au VTT et à la montagne. Pour chaque voyage, le VTT est le compagnon obligatoire (Algérie, Égypte, Les Canaries, Islande et Kirghizistan). J’ai la chance et le bonheur de pouvoir partager cette passion avec ma conjointe qui fait du vélo aussi, #mylifeiscycling.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

J’ai eu mon premier BMX avec des freins désastreux à 12 ans et je me suis mis à faire des dérapages en freinant avec mes pieds, j’ai donc eu quelques chaussures bien usées. Mes parents m’ont donc acheté un VTT vers 14 ans avec des vrais freins et j’ai commencé à rouler sur les chemins autour de chez moi et à découvrir ma région et depuis mon VTT m’accompagne partout pour découvrir les plus beaux sentiers de France et du monde.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Pas facile, j’en ai tellement avec le vélo mais le voyage en Islande en 2015 avec le VTT m’a vraiment marqué par sa diversité des paysages avec le côté sauvage et inhospitalier. Rouler sur ces terres vous donne un esprit de liberté totale, une chose inexplicable qui reste gravé dans la tête pour toujours !
Le pire souvenir reste ma chute sur une passerelle de 8m sur la face à Châtel, un mauvais jugement sur la vitesse d’approche, la chute fut violente, mon bras gauche est resté bloqué pendant quelques jours, j’ai eu vraiment peur de rester comme ça toute ma vie, mais avec de la rééducation, j’ai pu retrouver mon mouvement et revenir sur le vélo 2 mois après.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Une chance ! Partagez ma passion, faire rêver, donner envie de découvrir les plus beaux sentiers de montagne en VTT, cela fait partie de moi. Je suis fier de faire parti d’une des plus grandes entreprise du vélo dans le monde. Le vélo est un art de vivre, #iamprobiker est le programme idéal pour aider à vivre de cette passion !

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Revenir rouler à la Palma sur les pentes volcaniques et Rider sur le volcan l’Etna en Sicile.

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Ne rêve pas de ta vie, vie tes rêves

Julien FORRAT

Julien FORRAT

Directeur Logistique
Métier
Directeur d’exploitation Logistique
Nombre de vélos et modèles
6: Santa Cruz High Tower, Sobre Off, 24 toy5, TMS urban, Tandem EXS, Wilier GTR SL
Discipline(s) pratiquée(s)
Enduro, All-mountain, Route
Nombre et durée de sorties par semaine
2, 1 à 3h
Pratiquant depuis
Toujours
Pilote / Cycliste préféré
Fançois Bailly-Maitre
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Une place très importante, c’est une passion que je vis depuis enfant.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Ça commence par les copains sur la place du village puis les premières rando exploratrice des alentours quand t’as 10ans puis ensuite c’est le virus : aller plus loin, plus vite, avec des meilleurs vélos…

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le meilleur c’est ma 1re transVésubienne pour le coté découverte, technique et gros défi. Le pire c’est ma 1re grosse gamelle quand en pleine descente sur le goudron, mes vieilles mâchoires du freins avant passent dans les rayons… Aïe je sens encore chaque gravier à épiler a vif.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

C’est le combo parfait entre la passion du bike et l’entreprise pour laquelle je m’investi professionnellement. C’est l’occasion de transpirer probike, partager, transmettre ma passion, montrer que derrière ce site dématérialisé il y a une horde de passionnés, investis et animés par le vélo.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Alps Epic, frenchdivide et pourquoi pas poser mes crampons à Moab (Utah)

James LEVITRE

James LEVITRE

Chef de Marché Route
Métier
Chef de Marché Route
Nombre de vélos et modèles
2 vélos : WILIER Cento10NDR et KONA Rove NRB
Discipline(s) pratiquée(s)
Triathlon
Nombre et durée de sorties par semaine
Vélo : deux à trois par semaine pour environ 6h + Running + Natation
Pratiquant depuis
Triathlon 6 ans et cyclisme sur route depuis mon adolescence
Pilote / Cycliste préféré
Thibaut Pinot
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

C’est quotidien, au travers du travail, du suivi de l’actualité sportive, de la recherche de nouveautés et dans la pratique bien entendu.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

En suivant Le Tour de France étant plus jeune et en pratiquant dans ma région (cols autour de Grenoble). Elle s’est ensuite renforcer par mon premier job et mes déplacements sur les compétitions internationales.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Meilleur souvenir : Half Iron Man Barcelona et 24h Circuit Paul Ricard
Pire souvenir : hypothermie sur le Half Iron Man d’Aix en Provence en 2018

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Je représente la société et je suis vecteur de ses valeurs: passionné, pratiquant et expert sur le matériel. Nous sommes également les garants de l’image de la société au travers des différents événements. Ce partenariat est aussi un très bon moyen de continuer à développer la culture d’entreprise faite de passionnés.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Iron Man un jour !

  1. Une courte phrase résumant ton état d’esprit sur le vélo ?

Se dépenser et s’évader sur de nouvelles routes !

Alexis ROMEDER

Alexis ROMEDER

Category Manager
Métier
Category Manager
Nombre de vélos et modèles
3 vélos : Vélo de Course WILIER TRIESTINA ZERO.7 Shimano Ultegra R8000 34/50 2019 ; BMC SLR 01 ; Specialized EPIC
Discipline(s) pratiquée(s)
Route / XC
Nombre et durée de sorties par semaine
3 sorties environ 10h/semaine
Pratiquant depuis
1996
Pilote / Cycliste préféré
Miguel Martinez / Alberto Contador
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

Oula une très grande place, ma famille et ma copine peut en témoigner. 😀

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Depuis l’école de vélo au Vélo Club Aubagnais à 6 ans.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Le + : mes tours de Nouvelle Calédonie,
le – : mes fractures de la clavicule

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Partager sa passion, pouvoir tester des nouveaux produits et pouvoir participer ainsi qu’ assister à divers événements autour du vélo.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Faire le tour de France dans le STAFF d’une équipe pro; effectuer traverser les Alpes à vélo (participer à la Haute route).

Yoann TIBERIO

Yoann TIBERIO

Manager Route et VTT
Métier
Manager Route et VTT
Nombre de vélos et modèles
3 Vélos : 1 Route (CUBE C68) / 1 VTT (WILIER 101 FX) / 1 Cyclocross (RIDLEY X-NIGHT)
Discipline(s) pratiquée(s)
Route / Cyclocross / VTT
Nombre et durée de sorties par semaine
3/4 Sorties Hebdo (8h moy Hebdo)
Pratiquant depuis
15 ans
Pilote / Cycliste préféré
Ghislain Lambert
L'interview

  1. Quelle place occupe le vélo dans ta vie ?

À la dernière place du Podium.

  1. Raconte-nous d’où est née ta passion pour le vélo ?

Il est idiot de monter une côte à Vélo quand il suffit de se retourner pour la descendre.

  1. Quel est ton meilleur souvenir à vélo ? Et le pire ?

Pas de mauvais souvenirs, le meilleur est à venir.

  1. Que signifie pour toi le partenariat #IamProbiker ?

Véhiculer une image de pratiquant et d’expert produit / Partager et animer la passion du Cyclisme.

  1. Quel est ton prochain rêve / défi à vélo ?

Continuer à prendre du plaisir à chaque sorties.